Xin chào, Bonjour

Rechercher

Le Vietnam, Hanoi, l'Hôpital Français

Dernière mise à jour : 18 févr. 2019



Bonjour, Xin chào


Pour ce premier article, nous allons vous parler un peu du Vietnam... Aucune de nous deux n'y a jamais mis les pieds mais en février nous y serons ! Nous avons décidé de vous parler un peu du Vietnam en général, puis de Hanoi ou nous allons mais également de l'hôpital d'Hanoi qui nous accueil en stage.


Tout d'abord, le Vietnam est un pays d'Asie, il y a 6h de plus qu'en France et pour s'y rendre nous aurons un peu plus de 10h de vol !


Généralités


GEOGRAPHIE


Superficie : 331 041 km2 Villes principales : Hanoi (7,3 M hab), Ho Chi Minh-ville (8,1 M hab), Hai Phong (1,8 M hab), Da Nang (926 000 hab) Population : 92,7 millions Densité : 263 hab/km2


POLITIQUE


Régime : République à parti unique communiste. Chef de l’Etat : Tran Dai Quang,

Président de la République Chef du gouvernement : Nguyen Xuan Phuc


DEMOGRAPHIE


Espérance de vie (2014) : 76 ans Taux d’alphabétisation (2014) : 93,2 % Religions : Bouddhistes (75 %), catholiques (7%), caodaïstes (2 %), hoa hao (2%), protestants (0,75%), musulmans (0,1%)



CLIMAT


Le Vietnam bénéficie d'un climat chaud et humide, caractérisé par des moussons. Il existe deux saisons : la saison sèche (de novembre à avril) et la saison humide (de mai à octobre). La meilleure période pour visiter le Vietnam se situe de novembre à avril.


ECONOMIE


Monnaie : dong (1 EUR = 25 VND) (1VND = 0,00004 EUR)

Taux de chômage : 2,3 % Troisième exportateur mondial de riz Exportations principales : le pétrole


HISTOIRE


➢ 80 ans de colonisation française (1862 - 1945) : les premières conquêtes françaises datent de 1858. Occupation japonaise de 1940 à 1945.

➢ 30 ans de guerre d'indépendance (de la Révolution d'août 1945 à 1975) : guerre de résistance contre les français, terminée par la bataille de Dien Bien Phu (1954) puis guerre de résistance contre les américains, terminée avec la libéralisation de Saigon (1955-1975)


Après une courte période de repli sur soi et d'économie planifiée depuis la réunification du pays, le Vietnam a commencé à s'ouvrir vers l'extérieur depuis 1986, avec l'adoption de la politique dite de renouveau, politique qui a rapidement sorti le pays des difficultés économiques et diplomatiques. Le rétablissement des relations avec les États-Unis est amorcé en 1992, avec le relèvement de l'embargo. Le Vietnam est devenu membre à part entière de l'Association des pays de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) en 1995 et son adhésion à l'OMC a lieu en 2006.


SYTEME DE SANTE


Les problèmes de santé publique majeurs sont : ➔ Tuberculose et tuberculose résistante

➔ Paludisme (seulement zones boisées)

➔ Dengue (augmentation des cas)


L'Offre hospitalière publique est insuffisante

774 hôpitaux généraux 136 hôpitaux spécialisés


Il y a une pénurie de personnel médical (0.65 médecin/1000 habitants) et surtout paramédicale (0.78 infirmier/1000 habitants) . Cette pénurie nuit gravement à l’hygiène générale des services. Le gouvernement en augmentant fortement le nombre des étudiants admis dans les universités de médecine et dans les écoles paramédicales , tente de remédier à cette situation.


CULTURE


Il est de coutume de toujours contrôler ses émotions et donc de garder son calme, afin de ne pas perdre la face devant ses interlocuteurs ou pour ne pas les rendre mal à l’aise. Au Vietnam, les gens ont le sourire facile et il serait malvenu de ne pas leur rendre, surtout en situation de négociation commerciale ou de soin.


La famille traditionnelle vietnamienne est composée de 2 ou 3 générations. Système patriarcal plus « doux » qu'en Chine. Il est naturel pour les Vietnamiens que les parents vivent avec leur enfant aîné ou cadet lors de leur vieillesse, pour que l’enfant puisse prendre soin d’eux. On considère qu’avoir une personne âgée dans la famille est le meilleur des bonheurs.


Dans la famille, on salue d'abord l'aïeul, puis dans l'ordre décroissant des âges. Les Vietnamiens ont du respect pour les personnes âgées. Face à ces dernières, ils baissent la tête en formulant une salutation ou simplement en souriant.


Demander l’âge des gens même des dames et des personnes âgées n’est pas à éviter. Vivre longtemps est d’ailleurs une fierté. De même, ce n’est pas du tout gênant pour un vietnamien si vous demandez s’il est marié ou s’il a des enfants.


Si les parents apprécient que l’on fasse des compliments sur leurs enfants il ne faut surtout jamais poser la main sur la tête d’un enfant, ni féliciter une jeune maman de la beauté d’un nourrisson. Face à tout jeune bébé, il vaut mieux ne rien dire. En faire le louange risquerait d’éveiller la jalousie de mauvais génies qui s’attaqueraient à l’enfant.



Au quotidien :


➢ Pour se saluer, on se sert simplement la main, voire les deux pour davantage de cordialité.

➢ Attention, le « oui » vietnamien n'est pas toujours un « oui » !

➢  Les Vietnamiens sont des gens très directs dans leur langage, ils n'hésitent pas à nommer unchat un « chat » et un gros un « gros ».

➢  Si un cadeau est offert à un Vietnamien, il attendra toujours que le donneur parte avant de l'ouvrir.

➢  Appelez toujours votre interlocuteur par son prénom. Le prénom est le plus souvent le dernier mot qui compose le nom complet. Par exemple : Tran Quang Van (Tran = nom de famille ; Quang = mot intercalaire ; Van = prénom). Eviter les faux-pas culturels !

➢  Il ne faut jamais jeter le riz si on ne l'a pas fini, c'est un cadeau du ciel. Quand on sert du riz, toujours mettre au moins deux cuillères car une seule signifie que c'est pour les défunts. Ne jamais planter ses baguettes dans le riz, cela rappelle les bâtonnets d'encens qui servent pour faire les prières pour les défunts.

➢  Une fois à table, il n’est pas question de commencer à manger avant que chaque convive soit servi. D’ailleurs, chacun se sert soi-même dans tous les plats disposés au centre de la table, mais ce par petites quantités, une à deux bouchées à chaque fois.

➢  Superstition très présente au Vietnam : Si un chien rentre dans la maison, c'est signe de prospérité. A l’inverse, un chat va apporter le malheur, surtout les chats noirs.

➢  Ne pas interpeller un Vietnamien en lui demandant de s'approcher la pomme de la main orientée vers le haut, ce geste est considéré comme un manque d'éducation. Il faudra faire le geste la pomme de la main orientée vers le sol.

➢  Perdre son calme dans une conversation serait un affront pour les Vietnamiens.

➢  Codes vestimentaires : pas de shorts ni de tops pour les visites de temples ou de pagodes, préférer aussi les pantalons amples et légers pour se prémunir des moustiques.



SECURITE


Il est fortement conseillé de :

• ne pas porter de bijoux apparents ; • veiller très étroitement à ses effets personnels (caméras, appareils photos, smartphones, etc.) et conserver son sac fermement sanglé contre soi ; • ne pas marcher au bord de la chaussée ; • laisser passeports, pièces d’identité et billets d’avion dans le coffre de l’hôtel ; • éviter de prendre des cyclo-pousse la nuit.


Baignade : les fonds marins sont souvent tranchants et de nombreuses méduses y vivent. Si piqûre, nettoyer avec de l'eau de mer chaude (50°) ou du vinaigre + antiseptique.


HANOI


Nous allons à Hanoi qui est la capitale du Vietnam.

Elle est Située au nord du pays, sur les rives du delta du fleuve Rouge, sa population est estimée à environ sept millions d'habitants en 2013, dont 2,6 millions dans la ville-centre. Elle est ainsi la deuxième ville la plus peuplée du Viêtnam, après Hô-Chi-Minh-Ville, située à 1 760 km au sud. Son paysage urbain est marqué par la présence de nombreux lacs ainsi que de nombreux édifices religieux.


Hanoi se divise en quatre grands quartiers : Ba Đình à l’ouest, Hoàn Kiếm (ex-Petit Lac) au centre, Hai Bà Trưng (ex-quartier de la gare ou boulevard Gambetta) nommé ainsi en l’honneur des sœurs Trung qui défendirent la ville contre les Chinois au ier siècle et Đống Đa au sud-ouest.



L'HOPITAL FRANCAIS D'HANOI


➢  Connu au Vietnam sous le nom de Bệnh viện Việt Pháp. Créé en 1997 et vendu à une société française en 2000.

➢  Privatisé avec 180 lits d'hôpital

➢  Plus de 50 médecins Vietnamien et internationaux

➢  Plus de 110 000 consultations par an


SERVICES HOSPITALIERS :


➢ Urgences

➢ Salle d'opération ➢ Maternité et salle d'accouchement➢ Unité de Soins intensifs ➢ Cardiologie

➢ Dermatologie ➢ Médecine d'urgence

➢ Endocrinologie ➢ Gastroentérologie & Hépatologie➢ Médecine générale ➢ Radiologie ➢ Nephrologie ➢ Neurologie ➢ Pédiatrie & Néonatologie ➢ Pneumologie ➢ Psychiatrie and Psychothérapie

➢ Rhumatologie


SPECIALITES CHIRURGICALES :


➢ Orthodontie

➢ ORL (Oto-Rhino-laryngologie)➢ Chirurgie bariatrique ➢ Gynécologie & obstétrique ➢ Ophthalmologie

➢ Traumatologie & Orthopédie➢ Neurologie ➢ Urologie ➢ Chirurgie Viscérale


Voila pour ce topo ! Nous vous ferons découvrir des bouts du Vietnam quand nous y serons, ainsi que des informations complémentaires sur l'hôpital français d'Hanoi, les prises en charges...


A bientôt,


FAURE Aurélie et JAGER Audrey

Posts récents

Voir tout